L’école Saint Jean est attentive à chaque élève ...

Comment prévenir et traiter la difficulté scolaire ?

« L’objectif de l’école est d’amener tous les élèves à la maîtrise des connaissances et des compétences inscrites dans les programmes en référence au socle commun. »

Différenciation pédagogique :

Afin de prévenir l’apparition des difficultés scolaires, les enseignants mettent en place, au sein des classes, une différenciation pédagogique en fonction des besoins des élèves : attention particulière de l’enseignant pour un élève, différenciation du type de travail, de sa longueur, de son degré de difficulté ... Cette différenciation peut aller jusqu’à l’adaptation des évaluations de fin de période, elle est parfois contractualisée dans un document appelé P.P.R.E. (Programme Personnalisé de Réussite Educative).

Aide Pédagogique Complémentaire (APC) :

Quand la différenciation pédagogique ne semble pas suffisante pour aider l’élève, les enseignants proposent l’A.P.C., en dehors du temps de classe (le soir après la classe). Cette aide s’adresse à un petit groupe d’élèves. Elle est proposée lorsque les difficultés que l’élève rencontre ne sont pas en décalage important avec le niveau de la classe.

Aide spécialisée pédagogique :

L’aide spécialisée pédagogique est conduite par une enseignante spécialisée : Isabelle Mazan
Quand la différenciation pédagogique et l’aide pédagogique complémentaire se révèlent insuffisantes ou inadaptées pour aider un élève en difficulté, l’équipe enseignante peut alors, au sein d’une réunion appelée Conseil de cycles, proposer une aide spécialisée pédagogique.
L’aide spécialisée pédagogique s’adresse aux « élèves qui manifestent des difficultés avérées à comprendre et à apprendre. »
Sur le temps de classe, Isabelle Mazan accompagne les élèves dans la classe ou dans un local spécifique avec un projet individualisé, en français ou en mathématiques. Au sein d’un petit groupe, cette aide donne à l’élève des moyens pour être capable de dépasser ses difficultés en apprenant des savoir-faire, en faisant l’expérience de la réussite, en se rendant compte de ses progrès.
Après chaque conseil de cycles, les parents sont informés des suites proposées à l’aide spécialisée (poursuite ou arrêt) mais ils peuvent, quand ils le souhaitent, rencontrer l’enseignante spécialisée qui accompagne leur enfant, avec ou sans l’enseignant titulaire de la classe.

Intervention de la psychologue de l’éducation :

La psychologue de l’éducation, Mme Nathalie Bastard intervient à la demande de la Directrice, des enseignants ou des parents.
Selon les situations, elle peut participer aux réunions de synthèse, aux équipes éducatives.
Avec l’accord des familles, elle peut effectuer des bilans psychologiques ou des observations de l’enfant, dans sa classe.
Elle peut également organiser des entretiens avec les parents, les enseignants ...

Les stages de réussite

Pour aller encore plus loin dans le traitement des difficultés rencontrées par certains élèves, des stages de réussite sont prévus pendant les périodes de vacances scolaires au sein de l’école.
Ce service est proposé pour les élèves de CM1 et CM2 présentant des lacunes dans les matières fondamentales (français et en mathématiques). Des petits groupes d’élèves sont constitués.
Ces stages se déroulent à deux périodes de l’année, sur une durée de 15 heures à raison de 3 heures par jour, durant les vacances de printemps et la dernière semaine des vacances d’été. Ils sont dirigés par des professeurs volontaires de l’école.
En fonction des besoins observés par le maître de la classe, un élève pourra bénéficier de un ou plusieurs stages sur l’année.
Avant le début du stage, l’enseignant de la classe établira un bilan des compétences en français et en mathématiques de chaque élève concerné, qu’il transmettra à l’enseignant qui conduit le stage. C’est sur la base de ce constat que les actions pédagogiques seront conçues de sorte qu’elles puissent commencer dès le début de l’action.
Ces stages ne sont en aucun cas une punition pour les élèves. C’est une chance pour eux de retrouver les bases, de surmonter ce qui leur semblait difficile, et de réussir là où avant ils avaient baissé les bras.

L’association Point Virgule

Dans le cadre d’une collaboration avec les services de la ville et les équipes d’enseignants, Point-Virgule œuvre avec efficacité depuis octobre 2000 dans les écoles de Pornichet.
Composée de plusieurs dizaines de bénévoles, l’association a pour objet d’aider gratuitement les élèves à apprendre leurs leçons au sein de l’école. La relation privilégiée avec les accompagnateurs valorise les enfants et leur redonne confiance en leurs capacités, ce qui les pousse à se dépasser.
C’est aussi un moment d’écoute privilégié, où le langage est structuré, riche en vocabulaire (atout considérable pour réussir à l’école).
Nous avons la chance de bénéficier de leurs services les soirs de la semaine de 16h45 à 17h45.